La Retraite, un sujet délicat qui préoccupe bon nombre d’épargnants

Selon une récente édition du baromètre « les Français, l’épargne et la retraite », la retraite se placerait en tête des préoccupations des Français. Le système de financement du système de retraite serait  en effet l’une des principales causes de nombreuses inquiétudes des épargnants. Explications…

Le système de retraite et le manque d’argent constituent deux paramètres majeurs qui préoccupent au plus haut point les retraités de demain. Ils dépassent largement le sentiment de solitude et le changement de rythme de vie qui impactent déjà grandement sur leur mental. Le sujet a en effet fait l’objet de nombreuses polémiques au cours de ces derniers mois. La situation s’avère délicate, au vu des importants enjeux et des nombreuses manifestations qui en découlent. Avec l’adoption de l’article 49.3 qui porte notamment sur la réforme des Retraites, les craintes ne font que s’accentuer auprès des futurs retraités. Une thématique aussi importante nécessiterait non seulement un fort esprit d’analyse, mais aussi un sentiment de calme et de sérénité. Pourtant, la situation est tout autre, ce qui n’arrange en rien cette inquiétude qui persiste chez les futurs retraités.

Au vu d’une telle conjoncture, les Français commencent à envisager de se constituer un complément de retraite à un âge de plus en plus précoce. Selon eux, l’âge moyen pour épargner serait aujourd’hui de 41 ans, une prise de conscience motivée par les arguments frappants de nombreux politiciens et autres experts dans le domaine.

Particulièrement favorables à des solutions à succès au niveau international, les Français opteraient en grande partie pour une évolution des fonds de pension. Cette initiative permettrait selon eux d’obtenir un meilleur financement dans le cadre de la préparation de leur retraite. Il reste à savoir comment cette situation va-t-elle évoluer au fil du temps, au vu de la divergence d’opinion concernant l’efficacité de cette nouvelle réforme ? Si 49 % des Français se disent confiants quant à la réussite de ce projet, 45 % semblent plutôt perplexes par rapport à son succès.

A l’heure actuelle, la mise en place d’une uniformisation du système des retraites reste la seule réforme qui enchanterait près de 65 % des Français. Par contre, l’établissement d’un âge pivot, l’instauration d’un système de retraite universel à point, ainsi qu’un changement au niveau des règles concernant les pensions de réversion n’ont pas la cote auprès de la population.

Toujours d’après les études du baromètre « les Français, l’épargne et la retraite », 14 % des Français se sont déjà décidés à changer leur comportement d’épargne bien avant l’adoption de mesures officielles. Cette tendance s’avère particulièrement significative en comparaison avec les années précédentes. Face à l’incertitude de la population concernant les événements à venir, un nombre croissant d’individus adoptent la philosophie du Carpe Diem qui se traduit par le fait de dépenser et de profiter du temps présent. Cette attitude s’explique par le fait que le système de retraite actuel ne laisse rien prévoir de positif quant à l’avenir des futurs retraités. Par conséquent, les placements à risque prennent une place beaucoup plus importante auprès des épargnants, une tendance accentuée par les taux bas proposés sur le marché.

Dans tous les cas, les Français paraissent de plus en plus déterminés à épargner plus pour préparer leur retraite. Les importants changements opérés au niveau des livrets impliquent déjà des modifications par rapport aux comportements des épargnants. Si l’assurance-vie garde la première place des produits d’épargne retraite les plus appréciés des Français, le livret A connait quant à lui une forte baisse. La grande nouveauté concerne sans aucun doute le succès grandissant du Plan d’épargne retraite qui vient d’être lancé il y a quelques mois seulement pour prendre la place du contrat Madelin et du Plan d’épargne retraite populaire.

Les Français privilégient essentiellement l’épargne de précaution, notamment pour remédier aux éventuels imprévus. Cependant, d’autres produits d’épargne sont de plus en plus prisés, notamment afin de préparer leur retraite, mais aussi pour pallier les risques de dépendance.

Par ailleurs, le manque d’informations sur les produits d’épargne et le blocage des fonds constituent deux paramètres importants qui impactent négativement sur le comportement des Français. L’absence d’une bonne éducation financière les induit également à ne privilégier que des solutions d’épargne peu performantes ou contre-productives en raison de l’inflation, à l’exemple du livret A.

Les Français ont tendance à voir le départ à la retraite de manière positive et estiment même qu’ils pourront bénéficier d’une plus grande liberté dans leurs actions durant cette phase de leur vie. Pourtant, le problème complément de revenus constitue pour eux une entrave dans l’établissement d’une stratégie de placement efficace. La question sur la réforme des retraites et ses conséquences sur leur niveau de vie s’avère être également une de leurs préoccupations majeures.

Face à une conjoncture incertaine et peu rassurante, les retraités de demain restent plutôt perplexes par rapport à leurs conditions de vie à venir. Cet état d’esprit se traduit par le fait que la majeure partie d’entre eux n’a même pas encore pris l’initiative d’épargner pour se constituer des revenus complémentaires.

Les futurs retraités restent très attentifs concernant le dénouement de l’article 49.3 et de la réforme des retraites mis en vigueur sur le territoire français. Bien que le projet de loi organique devrait être appliqué avant le début de cette saison estivale, les inquiétudes demeurent concernant l’épargne retraite des Français.

La mise en place du projet de loi sur la réforme des retraites reste un sujet qui soulève de nombreux débats en France. Pour exprimer leurs inquiétudes et mécontentements face à cette situation, les futurs retraités n’hésitent pas à effectuer des manifestations d’envergure sur tout le territoire. Selon le baromètre « les Français, l’épargne et la retraite », les Français s’attendent déjà à un dénouement peu favorable concernant le financement de leur retraite. Dans tous les cas, les contraintes liées aux blocages de fonds pour la constitution de l’épargne retraite et le manque d’informations pertinentes sur les produits d’épargne constituent également des facteurs importants à prendre en considération dans la préparation de la retraite. Si les produits d’épargne de précaution battaient leur plein depuis de nombreuses années déjà, les contrats d’assurance-vie et autres produits d’épargne retraite prennent de plus en plus de place auprès des épargnants. Contactez nos conseillers en gestion de patrimoine pour préparer efficacement votre retraite à travers un plan d’épargne pertinent et pérenne.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Autres articles sur les mêmes thèmes